Redonner un peu de joie et de dignité aux femmes de la rue, pour les aider à retrouver une vie sociale. C’est la raison d’être de La Fête des voisines.

Créée début 2017, La Fête des voisines intervient dans différents lieux d’accueil pour femmes sans-abri ou en grande précarité et créée pour elles des « sas » de bien-être. Il s’agit d’événements ou d’activités susceptibles de les aider à reprendre confiance en elles pour retrouver le chemin de l’emploi ou une vie sociale plus douce. Nous travaillons sur l’estime de soi et la dignité.

Elles sont entre 7 et 10 000 à ne pas avoir de toit en région parisienne et représentent environ 40% du nombre total de sans-abri en France. L’offre d’hébergement d’urgence leur est largement défavorable. Les femmes de la rue ont 9 fois moins accès aux soins que le reste de la population (5 fois pour les hommes). La vie dans la rue use les corps prématurément et contraint les femmes à se dissimuler pour éviter les violences. Certaines portent des vêtements d’homme, cessent de se laver, nient leur féminité, autant de subterfuges pour échapper aux agressions sexuelles.

Nos actions sont diverses : matinées « soins bien-être » avec des professionnels (kiné, pédicures, manucures, coiffure…) ; boutiques éphémères ; maraudes littéraires tout est possible!